INTRODUCTION

Comme une prophétie KABRE WendPanga Japhet alias WENDPANGA (Force Divine) a une histoire qui embrasse la musique depuis sa tendre enfance, au-delà d’avoir été bercé par la musique religieuse, il a eu des géniteurs qui évoluaient également dans le domaine musical. Malgré quelques coups durs de la vie, sa détermination à faire parler de lui dans l’histoire de la musique, réussir dans le domaine de la musique et réaliser son rêve faire voyager la musique burkinabè, rafler des trophées nationaux et internationaux, graver son nom en lettre d’or dans la musique en devenant détenteur d’un disque d’or ou de platine demeurent et pour y parvenir il travaille avec un agent artistique jeune et dynamique, une bonne équipe mais surtout avec détermination. Son énorme passion pour la musique n’est pas un fruit hasard vu le milieu dans lequel il a grandi.

L’ORIGINE DE SON AMOUR POUR LA MUSIQUE

Issu de parents chantres, pieux et très à cheval sur l’éthique de la religion KABRE WendPanga Japhet grandit dans un milieu dans lequel il est bercé par les mélodies de chants religieux que fredonnaient son père et sa mère. Ce fut un atout pour lui d’avoir grandi dans cette harmonie familiale de chantres, son géniteur était le lead vocal du célèbre groupe(SAKSIIDA) d’une église de la place et la maman faisait également partir de la chorale de cette même église. C’est de là que commence son périple dans la musique en tant qu’un enfant de chœur de la chorale du groupe SAKSIIDA.

LE DÉBUT D’UNE HISTOIRE MUSICALE

Très vite, le virus de la musique s’empare de lui et il intègre la chorale des enfants de cette église, son talent pour la musique et son timbre vocal le conduisent à la chorale d’enfant du temple Élohim à ses sept(7) ans. En 2007 une tragédie survient au sein de la famille avec la disparition soudaine de son père le moral est au plus bas pour lui et toute la famille alors qu’il n’avait que 12ans et venait juste d’obtenir son Certificat d’Etude Primaire(CEP), il intègre alors l’internat de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara(MEADO) et comme si le destin voulait que cette tragédie le rapproche plus de la musique il vacille dans le RAP en commençant à s’extérioriser à travers des écrits de ses vécus et ses sentiments vis-à-vis de certaines situations qui deviendront des flow et des rimes sur des instruments HIP-HOP.

LA NAISSANCE D’UNE GRAINE MUSICALE

En 2010 de retour de l’internat, il se découvre une grande passion pour le HIPHOP et il décide de tenter une aventure sérieuse dans des styles de musique comme le DANCE HALL, le RAP, L’AFRO POP, l’AFRO TRAP et même dans l’AFRO BEAT avec cette nouvelle génération d’artistes africains (P-Square, DUBN’J, Playerz, Yeleen, Faso Kombat) qui étaient des succès internationaux à l’époque mais aussi des références pour lui. Il se lance donc dans une carrière solo, il se forge alors une véritable identité dans les styles de musique qu’il a choisi (Afro Pop, RAP, Dance hall, Afrobeat…), très vite il a la maitrise du micro dans le domaine du HIP-HOP. La machine est lancée pour notre autodidacte en musique qui donne de son talent lors des nuits culturelles de plusieurs établissements scolaires de la ville  (OUAGADOUGOU) et sur quelques podiums de festivals

UNE VERITABLE CARRIERE MUSICALE SE DESSINE

Dans le but de se construire une carrière professionnelle, l’artiste WEND PANGA réunit les atouts nécessaires à la bonne marche de sa quête, dans un premier temps, en se rapprochant de plusieurs personnalités aguerries du monde artistique (managers, promoteurs, artistes, hommes de médias…), ensuite en travaillant de façon professionnelle avec une équipe dynamique pour sa visibilité.

Il a des projets porteurs dans la musique avec des albums de belles factures chantées dans plusieurs langues (Français, Moré, Anglais…) qui traitre également de la cohésion sociale, de la paix, de quelques situations actuelles de notre pays, de maux qui minent notre société. Sur certains titres de ses albums, il nous invite à danser pour oublier un peu nos soucis.

De la maturité au fil des albums et de futures collaborations avec des sommités de la musique sont en vue dans ses projets d’avenir. Tout au long de sa carrière, l’artiste a enregistré trois albums dont :

LA RETRAITE

En 2012 il se lance dans un trio musical appelé JDZ (Jules, DABIRE, ZERBO) et huit (8) titres voient le jour avec ce groupe .L’aventure s’arrête en 2014 dû à un manque de temps et à l’absence d’objectifs communs visant à faire évoluer le groupe. L’artiste WENDPANGA ne baisse pas pour autant les bras il décide d’avancer et évolue une nouvelle fois en solo et l’issu cette aventure solo n’est autre que la naissance d’un maxi de six titres intitulé ‘’LARETRAITE ‘’ en 2013. A travers ce maxi il se révèle aux mélomanes burkinabè et se fait une place parmi les artistes en écumant des scènes, l’album ne passe pas inaperçu et cela dû à son talent et sa détermination. WENDPANGA n’est pas satisfait car il a toujours cette soif insatiable d’écrire et de s’imposer comme une icône de la musique burkinabè. Ce qui donna naissance à un deuxième album en 2016.

WEND PANGA CONTROLE L’ACTE I

En 2016, il revient avec WEND CONTROLE Acte 1. Un album de douze titres bien murit et réfléchis avec de texte qui prône la

Conscientisation de la jeunesse, la paix et qui évoque également la situation actuelle de notre pays le BURKINA FASO. Dans cet album aux multiples colorations on y retrouve des rythmiques RAP, DANCE HALL, AFRO POP,

AFRO TRAP et AFRO BEAT bien orchestrer par

des arrangeurs de renom et qui suscite l’envie d’écouter et de se laisser aller sur pas de dance. Grace à cet album il s’offre une visibilité sur de grandes scènes comme : NESCAFE Tour au côté de l’artiste AMZY, VACANCE EVENTS, FESTIVAL WAGAHIP-HOP, AFRO BEAT, BAYIIR REEM pour donner de sa voix et soutenir une cause noble pour la tournée dans les prisons du Burkina et pour témoigner une compassion à l’endroit des détenus il participe également au FESTIVAL UN VENT DE LIBERTÉ.

WEND PANGA CONTROLE L’ACTE II

Visant une carrière internationale, l’artiste WENDPANGA ne dort pas sur ses lauriers et à toujours cette soif de placer la musique burkinabè à un niveau où il pourra réaliser son rêve, celui d’être détenteur d’un disque d’orienter national voir  même un disque de platine dont il sera fier de présenter en tant que Burkinabè. Il se donne les moyens d’y parvenir avec, une équipe dynamique de grands arrangeurs talentueux, un agent artistique d’avenir comme son Manager KABISS qui met tout en œuvre pour le mettre à la lumière, des collaborations avec des artistes connu des mélomanes burkinabè et internationaux, une bonne stratégie de communication pour sa visibilité à travers les médias, sur les réseaux sociaux avec les médias en ligne, il se rapproche de ses ainés pour acquérir des conseils avisés et plus de connaissances de son domaine et un carnet relationnel riche qui lui permettra de mieux se rapprocher de ses objectifs et d’avoir des scènes d’expression. Toute cette organisation et ce professionnalisme se fait ressentir dans son troisième album WEN

CONCLUSION

La musique burkinabè a du potentiel et de talentueux artistes comme WENDPANGA qui pourront lui offrir un nouveau souffle de vie. Et comme il est dit dans un proverbe : « qui veut aller loin ménage sa monture »et nous pouvons dire que l’artiste WENDPANGA l’a compris et donne de sa personne pour y parvenir, seul il n’y arrivera pas il a aussi besoin de vos accompagnements et soutiens pour y parvenir.

Pour finir, Merci au bon Dieu, à la famille, aux amis, aux artistes, managers, animateurs, aux mélomanes, à l’ensemble des médias et à tous ceux qui de prêt ou de loin nous soutiennent. L’AVENTURE CONTINUE…


Like it? Share with your friends!

Quelle est votre réaction?

Enervé Enervé
0
Enervé
confus confus
0
confus
Echec Echec
1
Echec
Amusant Amusant
0
Amusant
geek geek
0
geek
J'adore J'adore
9
J'adore
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
2
win
Team2Faso

One Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.