25 février 2024

Le Mali et le Niger ont annoncé leur intention de mettre fin aux conventions sur la non-double imposition avec la France, citant des déséquilibres et des pertes considérables pour leurs économies. Les accords en question permettaient aux citoyens de ces trois pays de ne pas payer les mêmes impôts dans leurs terres d’accueil et de résidence. Les dénonciations entreront en vigueur dans trois mois, et les Français et les multinationales françaises devront payer des impôts sur les revenus gagnés au Mali et au Niger, et vice versa.

Cependant, cette décision ne se limite pas à des questions financières. Les trois pays ont également évoqué « l’attitude hostile persistante de la France » contre leurs États, et ont demandé le retrait des forces antiterroristes françaises de leurs territoires. Depuis l’arrivée des autorités militaires à la tête du Mali, du Burkina et du Niger, les relations avec la France se sont fortement dégradées, avec des accusations de paternalisme et de néocolonialisme.

Le Burkina Faso avait déjà pris la même décision en août 2023 pour mettre fin à d’importantes pertes de revenus subies pendant de nombreuses années. Les pays d’Afrique de l’Ouest ont longtemps été confrontés à des déséquilibres économiques en raison de la domination de la France dans la région. Les critiques ont souvent souligné que les accords fiscaux avec la France étaient désavantageux pour les pays africains, qui perdaient des revenus importants en raison de la non-imposition des entreprises françaises.

Cette décision de mettre fin aux conventions sur la non-double imposition pourrait marquer un tournant dans les relations entre la France et ses anciennes colonies en Afrique de l’Ouest. Les pays africains cherchent de plus en plus à prendre le contrôle de leur propre économie et à lutter contre la domination étrangère. Les autorités du Mali, du Burkina et du Niger ont clairement exprimé leur volonté de lutter souverainement contre les criminels sur la base de leurs propres forces et avec le soutien de partenaires jugés sincères.

Estelle KONKOBO

Partagez cet article

Découvrez votre espace d'ambiance et de la bonne humeur !!!

X
Activez les Notifications Pour ne manquer aucune Information Oui, j'accepte ! Non Merci