14 avril 2024

Le Tour cycliste international du Faso démarre ce vendredi 27 octobre 2023 sur les routes du Burkina Faso et les espoirs de remporter le maillot jaune de la compétition pour les Etalons cyclistes, reposent sur les épaules de Paul Daumont.

« L’espoir c’est Paul Daumont. Au vu du classement CAC (Confédération africaine de cyclisme), il est favori », s’est prononcé le Directeur technique national (DTN) Martin Sawadogo, lorsque l’AIB lui a posé la question.

Il a expliqué que dans ces genres de compétition, « il ne suffit pas de prendre le maillot jaune dès la première étape. C’est surtout de le maintenir et de résister. Il faut avoir des poumons pour répondre aux attaques à tout moment et on s’est préparé en fonction de ça : l’endurance, la vitesse, la résistance ».

Martin Sawadogo a aussi mentionné le nom du capitaine des Etalons cyclistes « Harouna Ilboudo (vainqueur du Tour du Faso en 2016 : ndlr), un ancien qui peut aussi résister », mais également Souleymane Koné qui a une bonne allure sur sa monture.

Martin Sawadogo mentionne que toutes les chances seront données au cycliste qui sera le plus décisif : « il n’y a pas de préférence. C’est celui qui va partir qui va décider ».

Les Etalons cyclistes se sont donnés toutes les chances de leur côté pour la reconquête du maillot jaune qu’ils n’ont plus remporté depuis la victoire de Mathias Sorgho en 2018, en se préparant conséquemment.

Il y a eu des regroupements pour peaufiner les fondamentaux (aspect technique, physique et tactique). « Nous avons fait un travail d’intensité et de récupération pour pouvoir arrêter la liste définitive », a renchérie le DTN Sawadogo.

En plus de la préparation au niveau national, les coureurs burkinabè ont pris part à l’international, à la Tropical Amissa Bongo, au Tour du Bénin, aux championnats continentaux au Ghana, au Tour de Côte d’Ivoire, au Tour du Cameroun et à la Francophonie.

« Nous sommes satisfaits de la progression des Etalons cyclistes. Au regard des performances (vitesse moyenne) du groupe, nous ne nous sommes pas trompés sur les sélectionnés. Ils sont en jambe pour aborder la compétition », a apprécié le DTN Sawadogo.

Le rythme de la compétition sera élevé avec une moyenne au-delà, sans doute, de 40Km/h. Cette moyenne est la moyenne nationale selon le DTN. « Nous avons des individualités qui peuvent faire du 42 ou 43 à l’heure », rassure M. Sawadogo.

Paul Daumont qui a débuté sa carrière en 2017, a déjà remporté les Tours de Côte d’Ivoire (2019) et du Bénin (2021). Il a à son actif également deux médailles de bronze aux championnats d’Afrique de course en ligne (2019) et du contre la contre en 2021, 4 fois vainqueur d’étape au Tour du Cameroun et maillot vert du meilleur sprinter.

Le 34e Tour du Faso 2023 se déroule du 26 octobre au 5 novembre avec la participation de 12 pays. 1207,800km de distance à parcourir en 10 étapes. C’est le coureur allemand Daniel Bichlmann qui a remporté le maillot jaune de la 33e édition.

Partagez cet article

Découvrez votre espace d'ambiance et de la bonne humeur !!!

X
Activez les Notifications Pour ne manquer aucune Information Oui, j'accepte ! Non Merci