Akim, de son vrai nom NIKIEMA Ibrahim est né en 1988 à Ouagadougou (BURKINA FASO). Il fréquente l’école jusqu’à l’âge de 15 ans après la 4ème.

Fou amoureux de la musique depuis son bas âge, c’est finalement en 2011 qu’il a l’occasion d’exprimer son talent. Akim se fait remarquer dans les SOUND SYSTEM, les concerts en plein air et ou dans les maquis où le principe est le suivant : le DJ joue un instrumental choisi au hasard, et l’artiste doit chanter des vers créés sur place, tout en respectant les règles de la musique. Ses apparitions séduisent le public. A l’époque, se fait appeler Miharbi.

Partout, il est réclamé sur scène à tel point que les mélomanes en réclament plus. Ils veulent de la musique originale conçue par Akim.

En 2013, Akim, motivé par l’amour de la musique et les encouragements du public, enregistre une chanson titrée DIS-MOI, une histoire d’amour tirée d’une expérience personnelle. Sans même qu’une promotion n’ait été lancée, la chanson se retrouve un peu partout dans les quartiers  et se joue dans les radios.

En 2015, il enregistre Laafi la boumbou, qui confirme l’appréciation de l’artiste surtout dans son quartier de Résidence, Nagrin. La chanson parle de la santé et de la paix. Dès lors, Akim a désormais un slogan : Haatissim, Wend Yé ti Siida (signifie en français : A tes souhaits !).

Dans la même année, le tube Haatissim, voit le jour.

Miharbi, désormais surnommé Mister Haatissim, se fait connaitre par les maitres de cérémonie qui lui font participer à beaucoup de spectacles et d’évènements, ce qui lui a permis de renforcer son amour pour la musique et son attachement pour le travail bien fait.

En 2016, Encouragé par un ami, Akim, se présente au label AWIPLAY, une structure qui produit des médias et des artistes.

La collaboration entre Akim et AWIPLAY PRODUCTIONS est directe. Chanteur, auteur-compositeur et danseur accompli, il essai des mixages des nombreux rythmes traditionnels Burkinabé et d’ailleurs pour en faire une harmonie musicale.

Le nom Miharbi est désormais remplacé peu à peu par celui de Akim.

Dans la même année, il entre en studio. Objectif : la création d’un album de 10 titres.

En septembre 2016, la chanson ‘’Liguidi’’ est le premier tube de cette collaboration à être lancé sur le marché. Ce titre parle de l’argent et de son importance dans notre société d’aujourd’hui, rythmé par un mélange de tradi-moderne et d’afro-beat qui fait tout de suite danser. Déjà dans les discothèques et dans les maquis le tube est très apprécié.

La machine est lancée.

En Novembre 2016, le clip ‘’Liguidi’’ est lancé et rencontre un réel succès à la télévision, comme dans les réseaux sociaux et même au-delà des frontières du Burkina.

De Janvier à Mars 2017, Akim est de retour en studio. Il compte déjà 6 titres à son actif.

Les regards sont désormais orientés vers les prochaines productions de l’artiste

Une nouvelle chanson est dévoilée au public : ‘’Hypocrites’’, mélange de rythmes afrobeat et de dancehall. Il est quasiment difficile de rester indifférent à l’effet de ce tube.

Le clip sort en Avril 2019


Like it? Share with your friends!

Quelle est votre réaction?

Enervé Enervé
0
Enervé
confus confus
0
confus
Echec Echec
0
Echec
Amusant Amusant
0
Amusant
geek geek
0
geek
J'adore J'adore
1
J'adore
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win
Team2Faso

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.