La cérémonie de la pose de la première pierre de la construction de l’usine de transformation de tomate, SOFATO à eut lieu ce Lundi 05 octobre en présence du ministre de la jeunesse et de la promotion de l’entrepreunariat des jeunes, du ministre de l’agriculture et des Aménagements hydrauliques , du représentant du ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat et des représentants des partenaires techniques du projet. Et, c’est à POugyango dans la commune de Gomponsom dans le passore que sera installé l’usine de transformation de tomate. Sur un terrain de 1 hectar, le coût global de cette construction est chiffré à 430.000.000 fcfa. Ce projet de construction est piloté par l’entreprise tributaire Habita Voirie Afrique. Lancé en avril 2019, le projet SOFATO est désormais officiellement en marche et va permettre de redorer le blason du développement industriel au Burkina Faso.

Présentation du plan de l’usine


Cette pose de la première pierre intervient après plusieurs agencement techniques et financier du côté de la Société Coopérative avec Conseil D’administration / bâtir l’Avenir qui, depuis, mise sur fond propre pour la réalisation du dit projet. Cette pose de la première pierre, est est sans aucun doute ,une étape importante pour la concrétisation de la mise en œuvre du projet SOFATO. Une usine de transformation de tomate avec un capital de 1500 000 000 dont 40% mobilisé, un tout premier projet identifié par la Société Coopératives avec Conseil D’administration / Bâtir l’avenir (SCOOP-CA /BA) et porté sur le développement industriel du Burkina Faso et ce d’ici 2023. En effet, l’initiative vient répondre en grande partie aux problème liés à l’écoulement  , la conservation et  la commercialisation de la filière tomate dont la production maraîchère est estimée à près de 300 000 tonnes par an mais seulement 10% n’est écoulé par faute de marché. La SOFATO à travers sa chaîne de transformation absorbera 300 tonnes de tomate en 8h de travail soit plus de 100.000 tonnes par an ; un véritable exploit pour les maraîchers.

La pose de cette première pierre est un moment symbolique pour la SCOOP -CA/BA  dans la mise en œuvre effective du projet SOFATO dont l’objectif finale est la commercialisation de produits finis de tomate , qui va au passage booster le secteur de l’emploi à  travers la création de 100 emplois directs et 15000 indirects au Burkina Faso. Le ministre de la jeunesse  et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des jeunes n’a pas manqué de saluer cette initiative de la jeunesse Burkinabè : « Nous ne cesserons d’accompagner ce genre se jeunes par ce que c’est ce que nous voulons de cette jeunesse Burkinabè, c’est avec joie que j’ai assisté à cette cérémonie et je répare très fiers de ces jeunes , fière car c’est ça qu’on appelle la jeunesse Burkinabè, Oser lutter savoir vaincre »,nous confie t-il.

M. le Ministre de la Jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, Salifo TIEMTORE au milieu

Sans oublier la population de POugyango, qui favorable au projet et représentée vivement en cette matinée, à assurer apporter son soutien à la bonne marche de ce projet qui va aider à changer les choses dans la commune et certainement améliorer les conditions de vies .

La SCOOP-CA /BA, évoluant dans la promotion de l’actionnariat populaire invite tous les Burkinabè à se mobiliser  pour la réussite totale de ce projet à travers l’adhésion (5000f) et l’acquisition de part sociales (5000f la part ) au près de la coopérative et de faire de cette initiative , une fierté nationale.


Like it? Share with your friends!

Quelle est votre réaction?

Enervé Enervé
0
Enervé
confus confus
0
confus
Echec Echec
0
Echec
Amusant Amusant
0
Amusant
geek geek
0
geek
J'adore J'adore
0
J'adore
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win
Sanata TOE

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.