Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 14 septembre 2022,en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H 45 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Paul-Henri Sandaogo DAMIBA Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

I. DELIBERATIONSI.

1. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION REGIONALE ET DES BURKINABE DE L’EXTERIEUR

Le Conseil a adopté huit (08) rapports. Le premier rapport est relatif au G5 Sahel. Le fonctionnement du G5 Sahel a été impacté par le changement du contexte géopolitique et géostratégique dans la région du Sahel qui se traduit par une fragilisation de l’architecture du système sécuritaire. Cette situation nécessite un réajustement des approches politiques et stratégiques en privilégiant un soutien au renforcement des capacités opérationnelles des armées nationales. Le Conseil a réaffirmé sa volonté de faire du G5 Sahel une organisation sous-régionale de coordination et de suivi de la coopération en matière de sécurité et de développement pour les pays membres. Aussi, a-t-il instruit les ministres chargés du dossier de poursuivre les réflexions en collaboration avec les autres Etats membres et partenaires du G5 Sahel en vue du renforcement de cette coopération. Le deuxième rapport est relatif à une demande d’agrément pour la nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Kenya auprès du Burkina Faso avec résidence à Accra, au Ghana. Le Conseil a marqué son accord pour la nomination dudit Ambassadeur. Le troisième rapport est relatif à une demande d’agrément pour la nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de l’Etat d’Israël auprès du Burkina Faso avec résidence à Abidjan, en République de Côte d’Ivoire. Le Conseil a marqué son accord pour la nomination dudit Ambassadeur. Le quatrième rapport est relatif à une demande d’agrément pour la nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Burundi auprès du Burkina Faso avec résidence à Abuja, en République fédérale du Nigéria. Le Conseil a marqué son accord pour la nomination dudit Ambassadeur. Le cinquième rapport est relatif à une demande d’agrément pour la nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République populaire du Bangladesh auprès du Burkina Faso avec résidence à Tripoli, en Libye. Le Conseil a marqué son accord pour la nomination dudit Ambassadeur. Le sixième rapport est relatif à une demande d’agrément pour la nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Guinée-Bissau auprès du Burkina Faso avec résidence à Dakar, en République du Sénégal. Le Conseil a marqué son accord pour la nomination dudit Ambassadeur. Le septième rapport est relatif à une demande d’agrément pour la nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Namibie auprès du Burkina Faso avec résidence à Accra, en République du Ghana. Le Conseil a marqué son accord pour la nomination dudit Ambassadeur. Le huitième rapport est relatif à une demande d’agrément pour la nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République d’Autriche auprès du Burkina Faso avec résidence à Dakar, en République du Sénégal. Le Conseil a marqué son accord pour la nomination dudit Ambassadeur.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES DROITS HUMAINS, CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS

Le Conseil a adopté un décret portant nomination de Greffiers en chef, Chefs de greffe des cours et tribunaux. Ces nominations s’inscrivent dans le cadre du redéploiement annuel du personnel en vue de permettre aux juridictions concernées de remplir efficacement leurs missions. L’adoption de ce décret permet la nomination de dix-neuf (19) personnes, conformément aux dispositions du décret n°2019-1202/PRES/PM/MJ/MINEFID du 03 décembre 2019 portant conditions et modalités d’affectation et de nomination du personnel du corps des Greffiers. La liste de ces nominations sera publiée dans le Journal Officiel du Burkina Faso.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DE LA PROSPECTIVE

Le Conseil a adopté un décret portant création, attributions, organisation et fonctionnement de l’Observatoire de la qualité des services financiers du Burkina Faso. L’Observatoire de la qualité des services financiers du Burkina Faso est un organe d’appui à la promotion de l’inclusion financière, de veille, de suivi de la qualité des produits et services financiers et de médiation financière entre les prestataires des services financiers et leurs clients/usagers. L’adoption de ce décret permet de renforcer la protection des clients, d’améliorer l’accès et l’utilisation des services financiers formels par les populations dans notre pays.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DE L’HYGIENE PUBLIQUE

Le Conseil a adopté un rapport relatif à la contribution financière du Burkina Faso à la septième Conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme. Cette contribution vise à maintenir les financements du Fonds mondial au profit de notre pays en vue d’améliorer la mise en œuvre des programmes pour venir à bout des maladies prioritaires que sont le VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme et plus récemment la COVID-19. Le Conseil a marqué son accord pour la contribution du Burkina Faso à ce Fonds pour un montant d’un million USD, soit environ cinq cents millions (500 000 000) F CFA.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA PROTECTION SOCIALE

Le Conseil a adopté un décret portant attributions, composition et fonctionnement des organes consultatifs de la fonction publique d’Etat. Ce décret vise à prendre en compte certaines innovations majeures en vue d’une redynamisation des Conseils de discipline par un élargissement du mode de saisine notamment avec la possibilité d’auto-saisine desdits Conseils. L’adoption de ce décret permet aux organes consultatifs de la fonction publique d’Etat d’assurer efficacement leurs missions, conformément aux dispositions de la loi n°081-2015/CNT du 24 novembre 2015 portant statut général de la fonction publique d’Etat.

II. COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité a fait au Conseil deux (02) communications. La première communication fait le bilan de la participation du Burkina Faso au 3ème Sommet des Chefs de police, du 30 août au 1er septembre 2022 à New York, aux Etats Unis d’Amérique. Le Sommet des chefs de police est un cadre institué par les Nations unies pour offrir l’opportunité aux ministres chargés de la sécurité, aux chefs de police, aux experts, aux partenaires clés et aux hauts responsables des Nations unies d’échanger sur le renforcement de la sécurité internationale et les menaces transfrontalières. Au cours de ce sommet, le prix de la femme policière de l’année a été remis à l’adjudant-chef de police Alizèta KABORE/KINDA, qui exerce comme point focal pour les questions de genre au sein de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).La seconde communication est relative à la présentation de l’Initiative d’Accra. Cette Initiative regroupe le Togo, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Niger, le Mali et le Burkina Faso, qui ont déjà organisé des opérations conjointes pour la lutte contre le terrorisme. Elle est née de la volonté des Chefs d’Etat de ces pays de faire face ensemble aux actes de déstabilisation et de lutter plus efficacement contre le terrorisme et le crime transnational organisé dans la sous-région. Le Conseil a instruit le ministre chargé du dossier de prendre toutes les dispositions pour une participation optimum de notre pays à cette initiative.

II.2. Le ministre de la Santé et de l’hygiène publique a fait au Conseil une communication relative à la campagne d’intensification de la vaccination contre la COVID-19 réalisée du 16 au 22 août 2022.Au cours de cette campagne réalisée sur toute l’étendue du territoire, au total 686 000 personnes ont été vaccinées permettant d’améliorer la couverture vaccinale et de porter de 7,6% à 9,6% le taux des personnes complètement vaccinées. Afin de poursuivre l’accélération de la protection des populations contre la pandémie de COVID-19, une nouvelle campagne d’intensification de la vaccination est prévue du 23 au 29 septembre 2022 sur toute l’étendue du territoire.II.3. Le ministre du Développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises a fait au Conseil une communication relative à la célébration de la 3ème édition du « Mois du Consommons local » en octobre 2022.Cette célébration placée sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur le Premier ministre, Chef du Gouvernement, se tient sous le thème « Consommation des produits locaux, un levier d’accroissement des investissements productifs, de développement et d’intégration régionale ».Le « mois du consommons local » vise à contribuer à un éveil de conscience de la population burkinabè sur la nécessité de réduire la dépendance de notre pays vis-à-vis de l’étranger en termes d’approvisionnement en produits de grande consommation. C’est également un moment privilégié de promotion d’un développement endogène. II.4. Le ministre des Sports, de la jeunesse et de l’emploi a fait au Conseil deux (02) communications. La première communication est relative au retard dans l’exécution des travaux de réhabilitation et de mise aux normes du stade du 04 août. Après le début de la réhabilitation de ce stade, plusieurs difficultés ont entravé l’exécution des travaux :- la production et l’acheminement des équipements au Burkina Faso prévus pour être fabriqués en Europe qui connaissent un retard du fait de la COVID-19 et de la crise russo-ukrainienne ;- la modification unilatérale par la société chargée de l’exécution des travaux, des conditions et modalités de paiement afférentes auxdits équipements qui sont passés du crédit documentaire à un règlement au comptant ;- l’absence du plan archivé du stade du 04 août qui a engendré quelques difficultés au démarrage des travaux de réhabilitation de ladite infrastructure. Au regard de ces difficultés, le Conseil a instruit les ministres chargés du dossier de prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de l’accélération et l’exécution dans les meilleurs délais de la réhabilitation et la mise aux normes dudit stade. La seconde communication est relative au Projet « formation de 40 000 animateurs sportifs de proximité et d’accompagnement à l’insertion professionnelle des jeunes ».Ce projet vise la formation de masse de 40 000 personnes, la mobilisation de 1 500 volontaires dans l’animation sportive et leur accompagnement dans la création d’emplois.

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A. AU TITRE DE LA PRIMATURE

– Monsieur Ousmane ZONGO, Mle 247 194 F, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Chargé de missions, en remplacement de Monsieur Assié Abdou Dramane OUATTARA ;- Madame Dabou Irène TRAORE, Mle 47 685 F, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 13ème échelon, est nommée Directrice des études, des statistiques et du suivi-évaluation ;- Monsieur Abdoulaye TIENDREBEOGO, Mle 54 595 A, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur du protocole.

B. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION REGIONALE ET DES BURKINABE DE L’EXTERIEUR

– Monsieur Daouda BITIE, Mle 118 849 B, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Ministre Conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Pékin (République populaire de Chine) ;- Monsieur Denis KABORE, Mle 105 218 E, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Premier Conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Pékin (République Populaire de Chine) ;- Monsieur Hassane ZAMPALIGRE, Mle 105 224 J, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Premier Conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) ;- Monsieur Vlé Fulbert TRAORE, Mle 97 973 V, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Premier Conseiller près l’Ambassade, Représentation Permanente du Burkina Faso à Bruxelles (Belgique) ; – Monsieur San Simon COULIBALY, Mle 118 864 R, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Ministre Conseiller près l’Ambassade, Mission Permanente du Burkina Faso à Vienne (Autriche) ;- Monsieur Soumaïla CONGO, Mle 91 910 F, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Premier Conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso au Koweit ; – Monsieur Moumini GUIGUENDE, Mle 105 217 R, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Premier Conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Tripoli (Libye) ; – Monsieur Bassirou ZOMA, Mle 118 859 M, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Ministre Conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Moscou (Fédération de Russie) ; – Monsieur Armand TIEMTORE, Mle 118 842 S, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Ministre Conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Pretoria (Afrique du Sud) ; – Monsieur Hermann Yirigouin TOE, Mle 118 840 C, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Ministre Conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Washington D.C. (Etats Unis d’Amérique) ;- Monsieur Grégoire KABRE, Mle 97 968 K, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Premier Conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Tokyo (Japon).

C. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DE LA PROSPECTIVE

– Monsieur Adama OUEDRAOGO, Mle 112 480 T, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Agent comptable de la Commission nationale des Droits humains (CNDH).

D. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SOLIDARITE NATIONALE ET DE L’ACTION HUMANITAIRE

– Monsieur Brahima SORGHO, Mle 119 494 M, Professeur certifié des lycées et collèges, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Chef de Département des opérations au Secrétariat technique du Registre social unique ; – Monsieur Brama TRAORE, Mle 208 478 A, Administrateur des affaires sociales, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire des Balé ;- Monsieur Boukary OUEDRAOGO, Mle 208 456 S, Administrateur des affaires sociales, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire des Banwa ; – Monsieur Emmanuel ZONGO, Mle 57 266 Z, Inspecteur d’éducation de jeunes enfants, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire du Bazèga ;- Monsieur Moïse BADO, Mle 116 770 D, Inspecteur d’éducation spécialisée, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire du Boulkièmdé ;- Monsieur Abou HEMA, Mle 246 976 Y, Inspecteur d’éducation spécialisée, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire de la Kompienga ;- Monsieur Norègma OUEDRAOGO, Mle 116 706 N, Administrateur des affaires sociales, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire du Kourwéogo ;- Monsieur Adama COULIBALY, Mle 92 528 F, Inspecteur d’éducation spécialisée, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire de la Léraba ;- Madame Habibou SEMDE, Mle 279 854 E, Conseiller d’éducation féminine, 1ère classe, 4ème échelon, est nommée Directrice provinciale de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire de l’Oubritenga; – Monsieur Boukaré SAWADOGO, Mle 218 468 D, Administrateur des affaires sociales, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire du Séno ;- Monsieur Jean Sévérin BAKALA, Mle 116 734 B, Administrateur des affaires sociales, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire de la Sissili ;- Monsieur Lassina 2ème Jumeau ZOUNGRANA, Mle 218 491 W, Administrateur des affaires sociales, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire de la Tapoa ;- Monsieur Noufou SAVADOGO, Mle 92 525 H, Administrateur des affaires sociales, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire du Tuy ;- Monsieur Lazé Ephrem ZERBO, Mle 239 454 N, Administrateur des affaires sociales, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire du Yagha ;- Monsieur Adama SAWADOGO, Mle 78 106 C, Inspecteur d’éducation spécialisée, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire du Yatenga ;- Monsieur Ousseiny NACANABO, Mle 55 779 U, Inspecteur d’éducation de jeunes enfants, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire du Zondoma ;- Madame Lamoussa Clotilde KORBEOGO, Mle 218 448 G, Administrateur des affaires sociales, 1ère classe, 4ème échelon, est nommée Directrice provinciale de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire du Zoundwéogo.

E. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE ET DE L’INNOVATION

– Monsieur Souleymane TOUGMA, Mle 50 973 U, Conseiller d’administration scolaire et universitaire, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Secrétaire général de l’Agence nationale de biosécurité (ANB) ;- Monsieur Valentin Stanislas Edgar TRAORE, Mle 12 596 000 215 C, Chargé de recherche en génétique et amélioration des plantes et en phytopathologie, 1ère classe, 11ème échelon, est nommé Directeur du Laboratoire national de biosécurité ;- Monsieur Bourahima BAMOUNI, Mle 212 412 X, Conseiller en gestion des ressources humaines, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur des ressources humaines de l’Agence nationale de biosécurité ; – Madame Djénébou KARAMA, Mle 245 182 P, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 5ème échelon, est nommée Personne responsable des marchés au Fonds national de la recherche et de l’innovation pour le développement (FONRID).

F. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE, DE L’ALPHABETISATION ET DE LA PROMOTION DES LANGUES NATIONALES

– Monsieur Boubacar OUEDRAOGO, Mle 40 681 W, Enseignant-chercheur, catégorie PA, grade initial, 4ème échelon, est nommé Secrétaire général adjoint ; – Madame Haoua Pouitinrvinna Laurentine YOUGBARE/OUEDRAOGO, Mle 207 916 T, Administrateur civil, 1ère classe, 5ème échelon, est nommée Conseiller technique, en remplacement de Madame YAMEOGO/NANA Bernadette ; – Monsieur Norbert ILBOUDO, Mle 41 364 F, Professeur certifié des lycées et collèges, 1ère classe, 15ème échelon, est nommé Directeur des études, de la prospective et de l’évaluation de la Direction générale des examens et concours ;- Monsieur Ousmane KARAMBIRI, Mle 26 017 J, Inspecteur de l’enseignement du premier degré, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Institut national de formation du personnel de l’éducation du Centre-Est ;- Monsieur Salam YARA, Mle 20 014 Y, Inspecteur de l’enseignement du premier degré, 1ère classe, 16ème échelon, est nommé Directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle du Plateau-Central ;- Monsieur Dramane DERME, Mle 49 906 D, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie PB, 1ère classe, 17ème échelon, est nommé Directeur Provincial des enseignements post-primaire et secondaire du Kadiogo ;- Monsieur Pié COULIBALY, Mle 35 571 G, Inspecteur de l’enseignement primaire et de l’éducation non formelle, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle du Kénédougou ;- Monsieur Alexis KIEMA, Mle 44 811 H, Inspecteur de l’enseignement du premier degré, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle du Koulpelogo ; – Monsieur Dieudonné BELEMSIGRI, Mle 54 428 N, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie PB, 1er grade, 13ème échelon, est nommé Directeur provincial des enseignements post primaire et secondaire du Kouritenga ;- Monsieur Kélétigui SOULAMA, Mle 49 943 N, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie PC, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Directeur provincial des enseignements post primaire et secondaire du Mouhoun ; – Madame Bozié Edwige Marie Gilberte HIEN/SOME, Mle 36 118 W, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie PB, 1ère classe, 16ème échelon, est nommée Directrice provinciale des enseignements post primaire et secondaire de l’Oubritenga ;- Madame Clarisse Marie Jeanne ZOUNGRANA/KABORE, Mle 40 587 N, Inspecteur de l’enseignement du premier degré, 1ère classe, 7ème échelon, est nommée Directrice provinciale de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle du Passoré. G. AU TITRE DU MINISTERE DE LA COMMUNICATION, DE LA CULTURE, DES ARTS ET DU TOURISME- Monsieur Yakouba BONKOUNGOU, Mle 104 104 E, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Chargé de missions ; – Madame Abibata COULIDIATI/TOURE, Mle 51 103 J, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1ère classe, 17ème échelon, est nommée Chargée de missions ; – Monsieur Ibrahiman SAKANDE, Mle 51 104 M, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1ère classe, 16ème échelon, est nommé Chargé de missions ; – Monsieur Lokré Evariste KABORE, Mle 20 367 W, Conseiller des affaires culturelles, 1ère classe, 11ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;- Monsieur Rasmané KAMBA, Mle 27 819 T, Conseiller des affaires culturelles, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ; – Monsieur Hamadou CONGO, Mle 25 898 F, Conseiller en gestion des ressources humaines, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;- Monsieur Léopold Marie Alfred NIKIEMA, Mle 51 101 D, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1er grade, 15ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ; – Monsieur Bonaventure Bernadin OUEDRAOGO, Mle 41 446 M, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie PC, 2ème grade, 12ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;- Monsieur Wendlassida Herman POUYA, Mle 200 470 L, Conseiller des affaires culturelles, 1er grade, 6ème échelon, est nommé Directeur général du Centre régional pour les arts vivants en Afrique (CERAV-Afrique) ;- Monsieur Kouilga Valentin KOMBASSERE, Mle 246 736 E, Administrateur des services touristiques, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur de l’aménagement touristique ; – Monsieur Etienne NANA, Mle 216 783 H, Conseiller des services touristiques et hôteliers, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur du développement de l’industrie touristique ; – Monsieur Sibidé Geoffroy LEMAN, Mle 238 117 N, Conseiller des services touristiques et hôteliers, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur de la règlementation et du contrôle ; – Monsieur Hamado OUEDRAOGO, Mle 200 485 X, Conseiller des services touristiques et hôteliers, 1er grade, 6ème échelon, est nommé Directeur de l’Observatoire national du tourisme ; – Madame Bawagouin Thérèse BARO/HEMA, Mle 359 225 J, Administrateur des services touristiques, 1ère classe, 1er échelon, est nommée Directrice de la coopération et du soutien au développement des initiatives locales ;- Monsieur Siaka SANOU, Mle 216 774 L, Conseiller en gestion du patrimoine culturel, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur régional de la Culture, des arts et du tourisme des Hauts-Bassins.

H. AU TITRE DU MINISTERE DU GENRE ET DE LA FAMILLE- Madame Maïmouna ZOMA/TRAORE, Mle 52 148 L, Inspecteur d’éducation spécialisée, 1ère classe, 12ème échelon, est nommée Directrice générale de l’Institut national d’éducation et de formation professionnelle (INEPRO) ;- Madame Thérèse Valérie SANOU, Mle 220 409 M, Conseiller en promotion du genre, 1ère classe, 7ème échelon, est nommée Inspecteur technique.

I. AU TITRE DU MINISTERE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE ET DE L’EMPLOI

– Monsieur Karim DAO, Mle 246 753 T, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur des statistiques sectorielles et de l’évaluation ; – Monsieur Mamadou OUANDE, Mle 220 386 C, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur général du Centre d’évaluation et de formation professionnelle de Ouagadougou (CEFPO) ;- Madame Josiane Annick BELEMSOBGO/SANOU, Mle 245 167 S, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 5ème échelon, est nommée Directrice de l’administration et des finances du Centre d’évaluation et de formation professionnelle de Ouagadougou ;- Monsieur Sidbékrista Eric Flavien BOUDA, Mle 111 114 H, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur de l’administration et des finances de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (ANPE) ; – Monsieur Hamidou SANKARA, Mle 117 349 J, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Secrétaire général du Groupement d’intérêt public-programme national de volontariat au Burkina Faso (GIP/PNV-B) ; – Monsieur Yaya LOGONDA, Mle 94 675 U, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Chef de Département de l’Organisation et de la logistique au Secrétariat permanent du Tour du Faso ;- Monsieur Pinguedwendé Ismael TIENDREBEOGO, Mle 247 462 N, Conseiller en archivistique, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur des archives et de la documentation ;- Madame Félicienne DIMA, Mle 91 706 R, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 6ème échelon, est nommée Directrice de la prospective, de la planification et du suivi-évaluation.

J-AU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES DROITS HUMAINS, CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS

Les personnes dont les noms suivent sont nommés Greffiers en chef, Chefs de greffe dans les juridictions suivantes :- Monsieur Nonganaba Aimé NASSA, Mle 57 304 Y, catégorie AG, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe de la Cour d’appel de Ouagadougou ;- Monsieur Bawelpour Constant SOME, Mle 119 246 K, catégorie AG, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe de la Cour d’appel de Bobo-Dioulasso ;- Madame Rasmata SAWADOGO, Mle 225 927 G, catégorie AG, 1ère classe, 6ème échelon, est nommée Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance Ouaga I ;- Monsieur Niongui Henri PARE, Mle 238 097 K, catégorie AG, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Dédougou et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Dédougou ;- Monsieur Oumar BAYERE, Mle 105 402 C, catégorie AG, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Léo et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Léo ;- Monsieur Abdoul Aziz KAFANDO, Mle 200 396 K, catégorie AG, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Kaya et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Kaya ;- Monsieur Adama TRAORE, Mle 105 413 B, catégorie AG, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Fada N’Gourma et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Fada N’Gourma ;- Monsieur Lassina WOUANGRAWA, Mle 359 396 W, catégorie AG, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Tougan et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Tougan ;- Monsieur Mougoua Louis KO, Mle 200 397 H, catégorie AG, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Kongoussi et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Kongoussi ;- Monsieur Silamané ILBOUDO, Mle 53 671 W, catégorie AG, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Manga et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Manga ;- Monsieur Parfait PARKOUDA, Mle 259 397 U, catégorie AG, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Djibo et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Djibo ;- Monsieur Sidiki DERRA, Mle 105 404 E, catégorie AG, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Ziniaré et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Ziniaré ;- Monsieur Dolla Maurice DIAPA, Mle 53 667 L, catégorie AG, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Bogandé et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Bogandé ;- Monsieur Bobdo Jean Pascal KABORE, Mle 97 569 V, catégorie AG, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Koupéla et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Koupéla ;- Monsieur Souleymane OUALBEOGO, Mle 97 575 G, catégorie AG, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Gaoua et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Gaoua ;- Monsieur Momini NOMBRE, Mle 200 398 X, catégorie AG, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de Grande instance de Diapaga et cumulativement Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Diapaga ;- Madame Bintou OUATTARA, Mle 74 421 B, catégorie AG, 1ère classe, 6ème échelon, est nommée Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal administratif de Bobo-Dioulasso ;- Madame Agnès TIONOU, Mle 212 343 J, catégorie AG, 1ère classe, 7ème échelon, est nommée Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal de commerce de Bobo-Dioulasso ;- Monsieur Yéza Jean-Marie TUINA, Mle 225 921 F, catégorie AG, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Greffier en chef, Chef de greffe du Tribunal du travail de Bobo-Dioulasso.

III.2. NOMINATIONS DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

Le Conseil a procédé à la nomination d’Administrateurs au Conseil d’administration :- de LA POSTE BURKINA FASO (LA POSTE BF) au titre du ministère de la Transition digitale, des postes et des communications électroniques ;- de la Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX), de l’Agence burkinabè des investissements (ABI) et de l’Agence pour la promotion des exportations du Burkina (APEX-Burkina) au titre du ministère du Développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises.Le Conseil a également procédé à la nomination du Président du Conseil d’administration de LA POSTE BURKINA FASO (LA POSTE BF).

A. MINISTERE DE LA TRANSITION DIGITALE, DES POSTES ET DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES

Le Conseil a adopté deux (02) décrets. Le premier décret nomme Monsieur Saidou YANOGO, Mle 34 14 P, Gestionnaire des télécommunications, Administrateur représentant l’Etat, au titre du ministère de la Transition digitale, des postes et des communications électroniques au Conseil d’administration de LA POSTE BURKINA FASO (LA POSTE BF) pour un premier mandat de trois (03) ans. Le second décret nomme Monsieur Saidou YANOGO, Mle 34 14 P, Gestionnaire des télécommunications, Président du Conseil d’administration de LA POSTE BURKINA FASO pour un premier mandat de trois (03) ans.

A. MINISTERE DU DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL, DU COMMERCE, DE L’ARTISANAT ET DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Le Conseil a adopté trois (03) décrets. Le premier décret nomme Monsieur Blaise YODA, Mle 104 514 A, Ingénieur agronome, Administrateur représentant l’Etat, au titre de la Primature au Conseil d’administration de la Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX) pour un premier mandat de trois (03) ans, en remplacement de Madame Aïssata DIALLO/DIALLO. Le deuxième décret nomme Monsieur Camille ZONGO, Mle 247 912 F, Conseiller des affaires économiques, Administrateur représentant l’Etat, au titre de la Présidence du Faso au Conseil d’administration de l’Agence burkinabè des investissements (ABI) pour un premier mandat de trois (03) ans, en remplacement de Monsieur Domèbèguièrè Constantin DABIRE. Le troisième décret nomme Madame Estelle Lisa Bienbadoewa KI, Mle 90 123, Comptable, Administrateur représentant le personnel au Conseil d’administration de l’Agence pour la promotion des exportations du Burkina (APEX-Burkina) pour un premier mandat de trois (03) ans, en remplacement de Madame Céline COMPAORE/KABORE.

www.team2faso.com


Like it? Share with your friends!

Quelle est votre réaction?

Enervé Enervé
0
Enervé
confus confus
0
confus
Echec Echec
0
Echec
Amusant Amusant
0
Amusant
geek geek
0
geek
J'adore J'adore
0
J'adore
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.