Le groupe Lek Taaba est emblématique de par sa composition. Un déclarant en douane et un enseignant qui unissent leurs idées pour un but commun: conscientiser et sensibiliser le peuple à travers la musique. Le déclarant en douane qui maîtrise les questions financières et l’enseignant qui vit au quotidien la souffrance et les problèmes sociaux sont les mieux placé pour parler et éduquer sur les réalités au quotidien. Crée en 2002, le groupe a mis sur le marché discographique un album de 6 tires en 2018. Cet album enregistré au studio Wend Konta est un coktail de RAP afro Bluz et de la variété à couper le souffle et à satisfaire les assoiffés de la bonne musique. L’album traite des thèmes comme l’union, la solidarité, de l’espoir dans toute activité humaine, de l’amour, de l’hommage au devancier, de la paix et de la réconciliation. Compaoré Fréderic A. à l’état civil se fait appeler Dyfaso. Il est déclarant en douane. Il est le rappeur du groupe. Dans ses compositions il touche les cœurs sensibles à travers ses rimes et sa maîtrise de la langue française et le maniement du mooré. Il a fait ses débuts à l’actuel INAFAC en 2000 où il a appris le solfège et le piano. DJ et ancien pensionnaire à l’ATB, Dyfaso est un artiste accompli. Son complice et associé Guy Depsio est le chanteur du groupe se nomme à l’état civile Sawadogo Pagna Djibril. Il est enseignant de formation et a été mordu par le virus de la musique d’un le bas âge .au Ghana, il a traîné sa bosse dans plusieurs groupes de high-life Sa rencontre avec Dyfaso s’est faite quand il était gérant et manager d’un maquis de la place. Dans le présent album le groupe a fait un feat avec l’artiste Bilgo dont la notoriété n’est plus à démontré et la maman de Dyfaso. C’est d’elle que Dyfaso herite L’Amour de la musique.